Potato Planet 054 • septembre 2015

Chronique du Marché

Jérôme Bonnier* J B Grains SARL
Après une campagne 2014 désastreuse, les décisions nécessaires au niveau de la production pour la campagne 2015 ont été prises. Puis la belle saison est arrivée avec ces fameuses pommes de terre primeur, si renommées. Leur goût, nous l’avons encore en bouche ! Cette filière a su se démarquer et vendre du goût car “le goût fixe le prix”. Puis l’été très chaud, une terre intravaillable et des stocks complètement à sec ont entraîné une remontée des cours extrêmement violente. Les surfaces en chairs fermes en baisse très significative, permettent à ce segment de marché de tenir des prix élevés. Les premières parcelles arrachées ont des rendements de 5 à 7 % inférieurs à une année normale. Ce marché a de fortes chances de rester sous pression encore quelques mois. Les consommations courantes produites dans les bassins de l’ouest et du nord ont bénéficié de pluies tardives. Elles ont permis de finir de faire grossir les tubercules. Sur le marché français les prix se maintiennent à un bon niveau pour l’instant. Dame météo joue encore les trouble-fête. Pour les destinations Espagne, Portugal, la demande est encore timide. Les acheteurs ne sont pas encore prêts à mettre les prix actuellement demandés, notamment ceux des pays de l’Est. Quelques affaires se font sur l’Italie au prix du marché français. Les importateurs des pays du pourtour méditerranéen questionnent mais ne passent pas encore à l’action. Les trésoreries sont au plus bas et tous les intervenants ont un grand besoin de se refaire une santé. Attention de ne pas se laisser prendre au jeu d’une spéculation qui pourrait bien être hasardeuse ! Un marché doit être alimenté tous les jours et les arbres ne grimpent jamais jusqu’au ciel.
Plus d’info sur www.sncpt.org * Jérôme Bonnier, Courtier Assermenté, est Gérant de la Société J B Grains. spécialisée dans le courtage international en pommes de terre de semence et de consommation.

Voir l’article en pdf